Semences du Futur

Deux rapports à la nature s'opposent ici clairement

De nouvelles plantes cultivées sont nécessaires pour l'adaptation au changement climatique. Quelles
initiatives privilégier ? Deux rapports à la nature s'opposent ici clairement. Des témoignages de chercheurs
en biotechnologie favorables aux OGM d'un côté, des chercheurs comme Pierre Henri Gouyon et Christophe
Bonneuil ou des paysans comme Guy Kastler favorables à une sélection par le paysan lui-même
de l'autre.

L'ECOLOGISTE N°51 – VOL. 19 N°1, JANVIER – MARS 2018

Un film philosophique

L'idée forte du film est pour moi d'ordre philosophique : le rapport de l'homme à la nature.

L'homme est-il un être naturel? Ou alors doit-il se situer en dehors de la Nature?
Considéré d'essence divine par les religions du Livre, placé traditionnellement par la Science au point culminant de l'évolution, est-il vraiment le joyaux de la création? Comme le prônait Rousseau, en est-il le maitre et possesseur? Ou en est-il l'enfant terrible?

Certains ne craignent pas d'en transgresser les lois; en manipulant le génome, ils se rêvent démiurges...
D'autres, travaillant et vivant au sein de la nature, se placent résolument dans le sillage des paysans qui, par le processus de sélection massale vieux de plusieurs millénaires, ont créé la biodiversité domestique. Seule voie qui permettra selon eux le développement harmonieux de l'humanité.

Ce film qui devrait susciter de beaux débats!

Martine DELHOMMEAU

Il donne envie d'en savoir plus

Je l'ai trouvé très intéressant avec 2 angles de vue différents, il m'à donné envie d'en savoir plus sur les enjeux et les problématiques de la selection des semences.
Mais je vais devoir le regarder une nouvelle fois, car il y avait beaucoup de termes scientifiques et techniques, bon pour ma culture personnelle...

Jérôme